a la rencontre de Belgikïe-01
Art et Déco, Biz+Blog tips

à la rencontre de Belgikïe

A la rencontre de…est une série d’interview où je pars à la rencontre d’un petit commerce, d’un blogueur, d’un entrepreneur, d’un créateur… pour avoir un petit aperçu de leur projet, du behind the scenes de leur travail dans l’idée d’obtenir leurs conseils et astuces pour les créatifs qui aspirent à devenir eux-mêmes entrepreneurs.

Cette semaine je vais…

à la rencontre de Belgikïe.

Interview avec les créateurs de Belgikïe. Lisez l'interview "à la rencontre de Belgikïe sur le blog" pour leur conseils et astuces pour entreprendre!

Qui, quoi, comment?

Belgikïe est une petite boutique bruxelloise (située à Ixelles) d’objets design, de déco et de cadeaux originaux. Leur particularité? Toutes les créations sont « Made in Belgium ». Les initiateurs de ce beau projet ont la volonté de promouvoir l’artisanat local, le fair-trade et la créativité belge.

Qui se cache donc derrière Belgikïe (…c’est l’histoire d’1 Belge)?

Il s’agit de Gladys et de Pouria, un couple belge, l’une de naissance et l’autre d’adoption. Tous deux architectes, ils ont, un jour, eu envie d’un changement dans leur quotidien et se sont lancés très confiants dans ce projet très différent.

Intrigant n’est-ce pas? Du coup, j’ai voulu en savoir plus!

Interview avec les créateurs de Belgikïe. Lisez l'interview "à la rencontre de Belgikïe sur le blog" pour leur conseils et astuces pour entreprendre!

Pouvez-vous me raconter qui vous êtes et quel est votre parcours?

Pouria: Il y a 30 ans, je suis arrivé comme réfugié en Belgique après avoir quitté l’Iran. J’ai grandi en Belgique et j’y ai fait mes études d’architecture à l’Institut Victor Horta à Bruxelles, où j’ai également rencontré ma femme Gladys. Après avoir fini nos études, nous avons tous les deux travaillé dans l’architecture. J’avais déjà un grand intérêt pour le développement durable (les bâtiments passifs, l’impact environnemental, etc.) à cette époque.
Parallèlement à mon travail à la commune d’Anderlecht (qui a fait le premier projet de logement social « Bâtiment exemplaire passif »), j’ai lancé ma société de performance énergétique Label A.

Quelques années plus tard, une certaine morosité s’était installée. J’en ai eu marre d’être assis derrière un écran à longueur de journée et marre de la rigidité. On a donc décidé, Gladys et moi, qu’il était temps de faire un changement d’orientation radical tout en restant dans l’esprit de durabilité qui nous est cher.

De là est venue l’idée d’ouvrir un commerce d’artisanat local où l’accent serait mis sur le Made in Belgium.

Nous avons ouvert la boutique il y a presque deux ans (décembre 2013) et Belgikïe est née.

Actuellement, je m’occupe à temps plein de la boutique et de notre projet. Ma femme, Gladys, est toute aussi investie mais travaille encore à mi-temps dans un bureau d’archi. Elle espère pouvoir me rejoindre au plus vite à temps plein également. Toujours est-il que toutes les décisions concernant la communication avec les créateurs, le choix des produits et notre ligne de T-Shirts sont prises en commun.

Comment fonctionnez-vous? Quelle est votre relation avec les créateurs? Quelle est votre philosophie?

Pouria: Nous sélectionnons nous-mêmes tous les créateurs avec lesquels nous travaillons. Nous les trouvons via le net principalement. Instagram est une très bonne source pour découvrir des créateurs talentueux. Certains viennent aussi au magasin nous soumettre leurs projets. Nous sommes dans un esprit de collaboration et de discussion avec les artisans. Notre philosophie est ancrée dans ce concept coopératif. (A ce moment-là, Pouria décroche le téléphone pour discuter avec l’un des créateurs représenté dans sa boutique).
L’autre concept au coeur de notre philosophie est vraiment de rester dans la fabrication locale! Les artistes ne sont pas nécessairement belges, mais la création doit l’être. La Belgitude est le maître mot!
Quand nous avons ouvert, ce concept était encore très peu répandu, seul un ou deux autres magasins étaient similaires. Mais depuis peu, il y a une quinzaine d’autres commerces qui surfent aussi sur la vague de la Belgitude.

Interview avec les créateurs de Belgikïe. Lisez l'interview "à la rencontre de Belgikïe sur le blog" pour leur conseils et astuces pour entreprendre!Interview avec les créateurs de Belgikïe. Lisez l'interview "à la rencontre de Belgikïe sur le blog" pour leur conseils et astuces pour entreprendre!

Quelle est votre ligne directrice dans le choix de vos pièces?

Pouria: C’est simple, c’est ce qu’on aime!
En premier lieu, le design doit nous plaire. Ensuite on tente de chercher la complémentarité entre les créations vendues, pour qu’elles ne soient pas toutes du même style. L’idée n’est pas de mettre les créations en concurrence!
Nous aimons les objets uniques, jolis, attirants, inhabituels et les petites productions, ou les séries limitées.

Sur ce il me présente les différentes lignes de T-shirts qu’ils vendent (dont leur propre ligne), et m’explique que les différents styles et l’originalité de ceux-ci en font un élément vendeur!

Parlez-moi de votre ligne de T-shirts justement… comment a-t-elle commencée?

Pouria: J’ai toujours voulu dessiner mes propres t-shirts, c’était un vieux rêve d’enfant. Finalement via les créateurs exposés dans le magasin, j’ai fait des contacts dans le milieu du textile. Suite à ces rencontres, le projet a démarré et on a créé notre ligne. Nous travaillons tous les deux sur les designs, la recherche, le style et le graphisme des T-shirts. Nous sommes co-concepteurs. On aime reprendre des thèmes et des références belges pour composer les slogans et le design qui apparaîtra sur les t-shirts.

Interview avec les créateurs de Belgikïe. Lisez l'interview "à la rencontre de Belgikïe sur le blog" pour leur conseils et astuces pour entreprendre! Interview avec les créateurs de Belgikïe. Lisez l'interview "à la rencontre de Belgikïe sur le blog" pour leur conseils et astuces pour entreprendre!

Quel est votre public cible?

Pouria: Notre public est de la classe moyenne. Ce sont des clients locaux et/ou fidélisés.
Nous sommes proches de la Communauté Européenne aussi et encore plus de la terrasse du STAM (bar « bobo-hispter » sur le coin d’en face), qui attire un public sensible à notre concept.
Une des clés du succès est l’implantation du commerce car il faut un passage suffisant, mais également un certain rayon d’influence et une synergie avec le quartier.

Belgikïe semble avoir tiré parti de sa situation et de son voisinage pour se mettre en avant.

Comment vous faîtes-vous connaître? Quels outils utilisez-vous pour votre promotion?

Pouria: Nous choisissons délibérément de ne pas payer pour notre pub. Mais ce n’est pas pour autant que nous ne faisons pas notre promotion. Nous utilisons évidemment les réseaux sociaux, en particulier Facebook et Instagram.
En général, je poste une fois par jour jour sur notre page Facebook. J’aime bien poster les nouveautés, présenter des créateurs ou relater des petits faits anodins ou comiques sur la Belgique.
Nous avons aussi été mentionné dans le guide du Petit Futé, et dans plusieurs revues et magazines, etc.
Et nous essayons de faire des actions et des activités telles que des concours. Par exemple, nous avons lancé un concours photo récemment sur le thème de la Belgitude. Le jury sera composé de moi-même, de Gladys et d’une photographe dont on vend les oeuvres.
Nous faisons de temps en temps des nocturnes avec présentation des nouveautés ou rencontre des créateurs, des petits concerts lives ou des soirées à thème (soirée sans valentin), etc.

Très modestement Pouria m’explique qu’ils ont récemment lancé une collecte pour les réfugiés. « Nous avions de la place de stockage, il nous a donc semblé évident de lancer une collecte pour les réfugiés. Nous l’avons fait pour nos convictions et non pour notre pub. Cette problématique nous touche personnellement et humainement. L’esprit d’entre-aide fait partie de nos valeurs et de notre philosophie dans nos vies personnelles aussi bien que dans notre gestion du magasin. Ici, il a juste été un outil qui nous a permis de faire cette collecte. »

Interview avec les créateurs de Belgikïe. Lisez l'interview "à la rencontre de Belgikïe sur le blog" pour leur conseils et astuces pour entreprendre! Interview avec les créateurs de Belgikïe. Lisez l'interview "à la rencontre de Belgikïe sur le blog" pour leur conseils et astuces pour entreprendre!

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui souhaite se lancer, créer sa société, son entreprise, son projet?

Pouria: Il faut une grande part de rêve et une part de pieds sur terre. Il faut les deux! Et puis il faut OSER! Nous n’avions aucune formation de commerçant, mais ça ne nous a pas arrêté.

A notre lancement, nous n’avions pas le soutien de tout le monde. Beaucoup de monde dans notre entourage ne croyait pas en notre projet. C’était aussi une période de record pour les faillites d’entreprises. Mais si on s’arrêtait à ça, personne ne commencerait jamais rien, car il y aurait toujours quelque chose pour se mettre dans votre chemin.
Nous avons donc eu un rêve mais nous ne nous sommes pas lancés aveuglément non plus! Nous avons épluché les rapports d’ATRIUM (l’agence régionale du Commerce), nous sommes venus compter nous-même le nombre de passants dans la rue de notre boutique,…

Pour moi, il faut un BON projet et beaucoup de rigueur et de persévérance. Et puis, il faut le rêve et la passion pour continuer et y croire jusqu’au bout. Sans quoi on abandonnerait avant d’y arriver.
Ensuite une bonne gestion est primordiale!
Un concept qui est bon, bien étudié et bien géré va réussir! Avec ces ingrédients-là, je pense que n’importe qui a le potentiel de monter son projet.

Avez-vous sollicité les aides à la création d’entreprises, les guichets d’économie ou autres?

Pouria: Non. Hormis ATRIUM qui nous a trouvé le local, nous n’avons pas fait appel aux services et aides proposés par les différents organismes à Bruxelles.

Nous avions cependant participé à un concours, à deux reprises, pour gagner une aide pour l’aménagement des lieux. Nous l’avons malheureusement perdu deux fois et n’avons pas été très soutenu lors des jury.

Quelles sont les qualités nécessaires pour réussir comme entrepreneur?

Pouria: La franchise et l’honnêteté. Ça paie toujours! Ces deux aspects-là sont très importants aussi bien dans le contact avec le client que dans le contact avec les créateurs. La sincérité crée la confiance. Et la confiance fidélise les gens. C’est gagnant!
Il faut également très bien connaître ses produits. C’est ce qui fait toute la différence entre un petit commerce et une grosse chaîne. Le petit commerçant va donner des conseils justes et personnalisés car il sait de quoi il parle, il connaît ses produits!

Interview avec les créateurs de Belgikïe. Lisez l'interview "à la rencontre de Belgikïe sur le blog" pour leur conseils et astuces pour entreprendre! Interview avec les créateurs de Belgikië. Lisez l'interview "à la rencontre de Belgikië sur le blog" pour leur conseils et astuces pour entreprendre!

Êtes-vous satisfait de votre aventure?

Pouria: Oui je suis très heureux. Je me sens passionné par ce que je fait et je ne regrette pas de m’être redirigé dans cette voie. Et pourtant je gagne moins qu’avant, mais je fais ce qui me plaît et le bonheur n’a pas de prix. Lorsqu’on fait les choses par passion, l’argent finit par suivre.

Avez-vous un web-shop (e-shop)? Quels sont vos objectifs/attentes sur le web?

Pouria: Oui, nous avons un e-shop via la plate-forme YOUTIC. Nous ne mettons pas tout ce que nous vendons dans le magasin en vente sur le web car ce serait trop de boulot. Nous sélectionnons donc les pièces en plus grandes productions. Notre objectif via l’e-shop est d’attirer un public plus large et plus éloigné.

Interview avec les créateurs de Belgikïe. Lisez l'interview "à la rencontre de Belgikïe sur le blog" pour leur conseils et astuces pour entreprendre!

Quels sont vos projets pour le futur?

Pouria: Nous avons plusieurs projets dont l’ouverture de Belgikids dans le rez-de-chaussée adjacent. L’ouverture est prévue pour le mois d’octobre. Nous avons discuté avec nos créateurs pour leur demander de faire des objets, jeux, et produits pour enfants. Le projet voit le jour grâce au crowdfunding (principe de faire appel à un grand nombre de personnes (fans ou supporters) pour financer un projet).

Nous comptons également nous lancer dans l’impression 3D. Nous souhaitons créer des objets 3D sur commande (luminaires,…) ou faire des projets de personnalisation d’objet.

Interview avec les créateurs de Belgikïe. Lisez l'interview "à la rencontre de Belgikïe sur le blog" pour leur conseils et astuces pour entreprendre!Interview avec les créateurs de Belgikïe. Lisez l'interview "à la rencontre de Belgikïe sur le blog" pour leur conseils et astuces pour entreprendre!
Après quelques minutes d’échanges supplémentaires entre Pouria et moi, je quitte cette petite boutique magique remplie de belles choses très satisfaite de ma rencontre. Pouria et Gladys ont lancé un projet que je soutiens, qui adhère à mes valeurs et qui m’inspire. Bien que je n’ai rencontré que la moitié de l’équipe derrière ce projet, je suis convaincue de la sincérité et de la passion qui anime ce couple, et je leur souhaite du succès dans leurs aventures à venir.

Retrouvez toutes les infos concernant Belgikïe sur leur site (ici) ou sur leur page facebook (ici).

Photos crédit: Suzanne Ibrahim

—–

A vous de jouer maintenant! J’aimerais savoir si cet article vous a plu? L’avez-vous trouvé intéressant, utile? Aimez-vous le concept de Belgikïe? Y êtes-vous déjà allé faire un tour?
Si tu as aimé cet article, fais-en profiter tes potes et partage-le sur tes réseaux sociaux :). Merci!
Previous Post Next Post

You Might Also Like